Coucou la fam! vous allez bien? đŸ€—

J’espĂšre que cet article trouvera Ă©cho chez  toutes ces personnes qui, comme moi Ă  un moment donnĂ© de leur vie, ont culpabilisĂ© ou se sont simplement posĂ©es la question de savoir pourquoi ils  n’avaient pas tout le temps « THE » relation de rĂȘve et de complicitĂ© inĂ©branlable avec leurs frĂšres et sƓurs?( du moins au premier abord! 😕), en d’autres termes, pourquoi ils se battent tout le temps 😅! voilĂ  c’est dit! 😅

Bonne nouvelle!!! vous  n’ĂȘtes pas les seuls! 🌟🌟 Je rajouterais mĂȘme que dans la plupart des cas, ce n’est pas cette relation idĂ©ale que l’on retrouve dans les familles.

Ca y est? vous vous sentez mieux??? 😋…okay, let’s move on!

Ceci Ă©tant dit, avançons vers le sujet principal Ă  aborder aujourd’hui: qu’est ce qui compte le plus dans nos rapports avec la fratrie ( ou la famille en gĂ©nĂ©ral) et quelle attitude avoir?

Mon avis sur la question est trĂšs simple et se rĂ©sume en un point essentiel:  l’Amour. Dit comme ça c’est trop facile je vous l’accorde. Alors permettez moi je prĂ©ciser ma pensĂ©e en deux points essentiels:

TĂ©moigner notre amour aux membres de notre “clan”

Allez on va faire un peu d’Ă©tymologie ou d’orthographe, que sais-je! quoiqu’il en soit dans tĂ©moigner il y’a TÉMOIN. Et qui dit tĂ©moin, dit qu’il ya des preuves, des choses vĂ©rifiables
 pas mal non mon niveau d’analyse? đŸ€—â€Š redevenons sĂ©rieux un instant

En une phrase: offrons des choses “vĂ©rifiables” Ă  nos frĂšres et soeurs que l’on aime.

Ce serait lĂ  un exercice pĂ©rilleux que de vous raconter  les pĂ©riples de mes relations avec mes frĂšres que j’aime d’ailleurs trĂšs fort (❀❀❀), mais au fil du temps et aprĂšs de nombreuses disputes et bagarres,  j’ai compris que ce qui compte le plus dans ces relations, c’est de s’aimer et de pouvoir compter les uns sur les autres. Et sur ce plan je suis servie!

Vous pouvez avoir la chance de retrouver chez votre frĂšre ou votre soeur un (e) trĂšs bon ami (e), mais disons le clairement: ce n’est pas toujours donnĂ©, et ce davantage dans les familles dans lesquelles maman a attendu de nombreuses annĂ©es avant de faire le bĂ©bĂ© suivant 😅.

Je pense donc qu’il ne faut pas culpabiliser ( moi en tout cas j’ai cessĂ© de le faire), si l’on a pas avec ses frĂšres et soeurs une relation “apparemment” trĂšs fusionnelle. Je pense aussi qu’il y’a plusieurs formes d’amour. Il y’a des amours plus visibles et que l’on exprime plus naturellement, et des amours enfouis qui ne se manifestent qu’au travers de beaucoup d’attentions, que seuls eux peuvent nous apporter.

Ce qui est impĂ©ratif par contre c’est que nous trouvions simplement un moyen bien Ă  nous de leur dire ‘je t’aime’,  sinon comment le sauraient -ils?

Faites des blagues avec eux, partagez les tĂąches mĂ©nagĂšres, invitez les Ă  dĂźner, soutenez les dans leurs projets, soyez leur rempart dans les Ă©preuves
 trouvez l’élĂ©ment qui fait plaisir Ă  votre frĂšre/soeur et qui fera qu’il puisse se dire “ah oui quand mĂȘme!”

Accepter la différence

DeuxiĂšme point essentiel dans ces relations que nous ne choisissons pas: c’est Ă  mon avis d’accepter la diffĂ©rence. Nous avons  tendance Ă  penser que le seul fait de partager les memes genes fait toute l’affaire, mais non! bien loin de lĂ ! chacun de nous est unique Ă  mon sens, et se forge diffĂ©remment, rĂ©agit diffĂ©remment aux Ă©preuves de la vie
 nous ne pouvons pas ĂȘtre des copies identiques des membres de notre famille, et il est important de l’entendre et de l’accepter.  La diffĂ©rence peut ĂȘtre difficile Ă  gĂ©rer, mais bien exploitĂ©e, elle peut s’avĂ©rer un important levier d’action dans la cohĂ©sion de la team que votre famille et vous formez.

J’ai trĂšs souvent vu ou entendu dire “il est trop diffĂ©rent de nous”. Nous ne nous rendons peut ĂȘtre pas compte de l’impact que cela peut avoir, mais ce sont lĂ  des propos de nature Ă  stigmatiser des personnes que nous aimons pourtant trĂšs fort. Alors pourquoi ne pas simplement se dire : mon frĂšre/ ma soeur est une personne diffĂ©rente de moi. Mais non seulement je l’aime, mais aussi je l’accepte tel quel.

Vous permettez ainsi Ă  l’autre d’ĂȘtre lui mĂȘme,sans craindre d’ĂȘtre jugĂ© ou rejetĂ©.  

Quoi de plus essentiel dans la vie que d’ĂȘtre qui on est??? quoi de plus important que de ne pas devoir feindre avec ceux qu’on aime?? rien Ă  mon sens.

Alors permettons nous et permettons leur d’etre vraiment eux mĂȘmes.

Ceci n’exclut pas de  faire voler de temps en temps des casseroles Ă  la maison đŸ€—
VoilĂ ! c’est la fin!

Alors mes amis, comment pensez- vous que l’on puisse amĂ©liorer  nos relations fraternelles?

#partageretgrandir