Coucou la family. J’espère que vous allez tous bien. Je sais je ne suis pas très assidue dans la rédaction d’articles ici, mais justement c’est un peu le sujet du jour 😅 : « ma vie de mum »…. non je rigole. Le sujet du jour est un peu sensible, mais important tout de même: la perception de la jeune femme mère dans la société… ehhh oui!!! vous êtes bien assis? 🤗.. si non, faites le, c’est mieux ainsi.

Les temps ont bien changé et c’est tant mieux!

Pour vous mettre dans le bain je vais commencer par faire de la stat’ (non non…je rigole, j’ai tout oublié de ces calculs, je ne fais que mes comptes désormais…crise éco oblige!😅, et je tiens à préciser que c’est plus compliqué que les stats).

Il y a eu 4,66 naissances dans le monde chaque seconde, soit 280 par minute ou un peu plus de 147 millions par an en 2017. C’est dire qu’il y’a également beaucoup de mères impliquées. Les hommes, les chanceux! 😅

Alors le sujet de cet article, il est simple: mère oui, mais femme avant tout ou malgré tout! à vous de choisir!

Il y’a encore quelques années ( et même dans certaines régions du monde actuellement), les femmes mères n’avaient plus (ou du moins ne devaient avoir ) pour seule préoccupation que l’éducation et les soins de leurs enfants, et d’éventuellement leur compagnon. On s’éloigne tout de même de cette conception, même si c’est à pas d’escargot! 😉.

Aujourd’hui de plus en plus de femmes revendiquent leur existence au delà du seul fait d’être mère ( Cela dit, nos enfants passent toujours en priorité!). Elles veulent continuer d’être vues même après la maternité comme des  femmes belles, sexy, entrepreneures et que sais-je encore?

Le sujet c’est cela, la femme devrait-elle  culpabiliser aujourd’hui de vouloir exister en dehors de son rôle  de mère? est-il normal d’essuyer des critiques du seul fait de vouloir en quelque sorte continuer sa vie d’avant”?

Je vais structurer mon propos en deux points, au risque de vous perdre!😉

Veiller à son physique

Je commencerai déjà à préciser que je respecte tout à fait l’importance que ce point peut avoir pour chaque personne. Il n’y a donc pas de débat à sujet.

Je préfère aborder ce point en partant  de ma propre expérience. C’est plus crédible non? 😉

Je me rappelle de ce jour ou il est arrivé mon petit prince🤗 … travail très rapide, et hop le voilà! après les réjouissances de son arrivée, l’une des premières questions qui m’est venue à l’esprit était liée à  mon corps, car à l’instant il faut dire qu’il n’était pas joli joli 😅 … bon, si j’avais su que tout se remettrait en place assez simplement, j’aurais certainement mieux savouré l’instant présent.

Tout ceci pour dire que c’est des préoccupations qui existent… se sentir belle, pouvoir être désirable pour son compagnon…tout en étant la mère que l’on a voulu être (ou le parent dans un sens large, car même si les hommes ne sont pas concernés par ces changements physiques, ils restent affectés eux aussi).

Faudrait-il culpabiliser pour autant? ou pire encore essuyer des jugements parfois très durs?

La maternité, ou plus globalement la parentalité apporte de nombreux changements dans la vie. Il est donc normal et même légitime à mon sens de vouloir conserver certains aspects de notre être, qu’ils soient physiques ou pas, tels qu’ils l’étaient avant. Ce n’est à mon avis que trop humain de vouloir garder certains de ses repères, lorsque tout est bouleversé autour de nous.

Pensez-vous que le seul fait d’être mère, enlève toute forme de préoccupation pour son apparence physique ou pour ses hobbies tout simplement?

Est -il normal de dévisager une femme dans la rue parce qu’elle porte des talons hauts en tenant l’un de ses enfants dans une main, et l’autre sur sa hanche?

ou encore une mère devrait-elle entendre à chaque fois qu’elle fait quelque chose pour elle: “tu as laissé l’enfant avec qui?”

Je pense que non, et j’encourage les moms à se mettre “bien” selon ce qui plaît à chacune.❤️❤️

un esprit sain dans un corps sain”, voilà ce qu’il faut pour donner le meilleur de soi à ses enfants.

Ce n’est pas drôle et réjouissant d’être parent, faut le,dire. il y’a des jours avec et des jours sans. Se sentir bien dans sa peau est à mon sens une clé essentielle pour ne pas sombrer et se sentir dépassé. ❤️❤️❤️❤️

Poursuivre ses projets

Parlons des commentaires sur les réseaux sociaux, concernant de jeunes mères qui essaient tant bien que mal d’allier leur métier à leurs responsabilités de mère. Elles reçoivent  des critiques, sur leur manque de disponibilité pour leurs enfants et même des jugements sur l’éducation que les enfants reçoivent.

Il existe une difficulté certaine à allier et surtout à réussir vie privée et vie professionnelle. BIG UP à vous toutes (Et tous, mêmes si nos daddys sont souvent un peu mis hors zone) qui y arrivez, ou qui vous battez pour. Être la meilleure version de soi en tant que parent nécessite à mon avis d’être épanoui et heureux. Il serait en effet difficile de pouvoir offrir à ses enfants un bonheur qui nous échappe à nous mêmes. Cela implique des sacrifices, qu’il faut savoir communiquer et expliquer à nos enfants. Je ne doute pas qu’ils le comprennent, la réussite sera d’autant plus importante que vous y serez parvenus  AVEC eux. 👨‍👩‍👦

Et que dire de l’expérience à partager avec eux plus tard? il est sans doute plus enrichissant de dire à son enfant “ca n’a pas été facile, mais j’ai relevé le défi pour vous et avec vous”, plutôt que “j’ai abandonné, à cause de vous”.

voilà c’est la fin!

#partageretgrandir