Coucou les amis, j’ose croire que chacun de vous se porte super bien à l’aube de ce dernier mois du premier trimestre 2020. Je vous souhaite pour ceux qui ont un peu de  “retard” dans leurs objectifs comme moi, toute la persévérance dont vous avez besoin! 😉

Le sujet du jour c’est la confiance, nécessaire dans tout ce que nous faisons, du moins ce qui compte, mais très fragile aussi. C’est presqu’une apologie de la confiance que je vous propose dans cet article. Pourquoi? car je trouve que les gens ont simplement perdu la valeur de ce mot dans leurs relations. 

Loin d’être parfaite mais alors trrrrrrrès loin!  S’il y’a une chose que je travaille à garder et que j’espère pouvoir transmettre à mon petit bout, c’est bien toute la valeur que je mets dans la confiance qui m’est accordée par ceux que j’aime. Un mot d’à peine trois syllabes, mais oooh combien important!

Tenir sa parole lorsqu’on la donne

Tenir les promesses que nous faisons

Etre loyal à ceux qui nous ont choisi et que nous avons choisis

C’est dans ces petits gestes quotidiens que j’ai peine à constater aujourd’hui que nous ne lui donnons plus toute la valeur qu’elle mérite.  Les personnes loyales en amitié, en famille, en amour sont désormais plus rares encore que des perles précieuses.

Aujourd’hui cette personne qui nous dit “je t’en fais la promesse” et que nous soyons rassurés de ce qu’elle le fera, ne court plus les rues

Désormais cette loyauté coûte que vaille dont mes grands parents me parlaient, j’ai l’impression qu’elle a foutu le camp….

Alors je vous propose de lui redonner ses lettres de noblesse à cette belle création de la nature qu’est la confiance

Qu’est ce que la confiance?

Croire en l’autre sans réserve

Le dictionnaire Larousse nous la définit comme étant  un Sentiment de quelqu’un qui se fie entièrement à quelqu’un d’autre, à quelque chose. 

De cette définition, deux éléments que je trouve capitaux : « se fier » , »entièrement« .

Faire confiance à quelqu’un c’est donc croire en cette personne sans AUCUNE réserve. C’est pouvoir croire en une intention de bonté et de bienveillance de l’autre dans chacun de ses actes envers nous.

Et à mon sens c’est certainement le plus beau des cadeaux que l’on puisse faire dans ses relations.

La confiance, nécessaire et fragile

Il n’est pas un seul domaine de notre vie qui nous importe bien évidemment, dans lequel nous n’avons pas besoin de parler de confiance, qu’elle soit “accordée” ou “reçue”. 

 Au boulot il est important de pouvoir se fier à nos collaborateurs

Dans nos amitiés, malgré les disputes et les erreurs qui peuvent être commises, il est crucial de croire en notre ami(e)

En amour, il est tout simplement impossible de vivre quoique ce soit sans avoir confiance en l’autre

Mais il est une chose que nous oublions tout de même, c’est que cette confiance elle se mérite et donc s’acquiert au fil de nos actions vis à vis des autres. 

une confiance aussi fragile qu'un vase
Aussi fragile que ce vase

Si nous évitons de promettre des choses que nous savons impossibles à réaliser pour nous, nous ne mettrons pas en péril le capital confiance qui nous est accordée

Si nous restons dans la loyauté, à éviter de faire du mal délibérément à nos proches, nous ne mettrons pas en péril le capital confiance qui nous est accordée

Si nous travaillons à bâtir nos relations sur la base d’une confiance pas seulement accordée mais méritée, même nos erreurs passeraient plus facilement. 

C’est donc dire à quel point elle est fragile et à protéger absolument par nos actions vis à vis des autres. Travailler à préserver la confiance que les autres place en nous, est une décision que nous devons prendre consciemment, et garder comme ligne conductrice dans nos rapports aux autres!

Confiance brisée, retour impossible

J’ai moi-même fait l’expérience (malgré moi, faut le préciser car c’était très douloureux), de cette confiance brisée, mais surtout de la possibilité de la réparer derrière. Une grosse trahison dont je trouverais peut-être un jour le courage de vous parler.

Elle a au moins le mérite de m’avoir permis de m’apprendre, car oui je suis de ces personnes qui pensent que nous sommes en perpétuelle découverte de nous-mêmes et de nos limites.

Revenons à nos moutons et parlons de cette confiance brisée. Pleine d’amour pour cette personne, je décidai de lui pardonner. Et je le voulais vraiment. Je réussis même à me convaincre que j’y étais parvenue. Que la ou plutôt les boulettes étaient bien derrière nous et des mois passèrent dans cette situation. Mais je me rendis compte que mes gestes avaient changé. Je doutais désormais de tout : les gestes, les paroles et surtout que je nous faisais finalement de cette façon, plus de mal encore… Je me suis rendue compte que ma confiance bafouée ne pourrait plus jamais aller à la cette personne : le retour était simplement impossible.

Je pars de cette expérience personnelle pour soulever simplement la conséquence irréversible d’une confiance brisée. Il est une illustration de tout ceci que j’aime bien et dont j’ignore complètement qui est l’auteur :

Pas de retour possible, car on s’est senti trahi

« Avant de faire du mal à quelqu’un prend une feuille de papier et froisse-la… ça y est c’est fait ? Maintenant essaie de remettre la feuille de papier comme avant bien lisse… Tu n’y arrives pas n’est-ce pas ? Le cœur d’une personne est comme cette feuille de papier : une fois que tu lui as fait du mal il est difficile de le retrouver comme tu l’as connu.« 

Faut-il un commentaire en plus? non je ne crois pas. L’amour et la confiance sont la base de toute chose.

Et vous avez-vous des expériences à partager?

#partageretgrandir