Hello mes gens! j’espère que vous allez bien! 

Je lance par ce premier article ma rubrique Marketing pour les nuls. J’entends donner ici des bases et des lignes directrices pour ceux qui ne s’y connaissent pas du tout. Ici j’exposerais, théories fondatrices,  matrices de base, de quoi épater lors d’une réunion, ou simplement nous aider à mieux préparer nos petits projets. 

Ps: Au total 7 ans de formation dans le domaine, et une touuuute petite expérience pro 😉 Alors par quoi on commence? 

Ce que le marketing n’est pas! 

Eh oui, trop souvent on confond  le marketing à des notions très proches et complémentaires, qui pourtant ne sont paaaas tout à fait du Marketing :

  • Le marketing n’est pas de la prospection, téléphonique ou autre
Le marketing n'est pas de la prospection téléphonique

Combien de fois j’ai entendu amis et famille dire lorsqu’ils recevaient un coup de fil d’un commercial: “ c’est vous les gens du marketing là non”. NON NON et NON, ca n’a absolument rien à voir!

  • Le marketing n’est pas la vente 

Les vendeurs à itinérants ou sédentaires (qui font une partie du boulot toute aussi importante! loin de moi l’idée de soulever l’éternelle guerre entre ces deux départements en entreprise), ne sont pas des professionnels du marketing. Comment vous dire? les uns (les marketeurs) préparent la soupe en interne avec des “indications terrains”, et les autres ( les commerciaux ou vendeurs) la servent, avec la plus grande maîtrise! 

  • Le marketing n’est pas la communication
différence entre marketing et communication

Faire du Marketing ne consiste absolument pas en la création de support publicitaire, communication digitale, stratégie de communication. Nous sommes bien d’accord que pour communiquer sur un sujet ou produit vous devez l’avoir défini au préalable, décider à qui vous souhaitez le montrer, et comment? Eh bien voilà toute la différence entre marketing et communication.

Passons maintenant à ce qu’est le marketing.

Définition simple du Marketing

Le Marketing, d’après Kotler et Dubois, auteurs (en partie) de la bible du marketing Marketing Management, est “le mécanisme économique et social par lequel individus et groupes satisfont leurs besoins et désirs au moyen de la création et de l’échange avec autrui, de produits et services de valeur”. Oui je sais ça ne veut pas dire grand chose quand on y connaît rien, mais je tenais à souligner cette magnifique définition qui m’avait été donnée 11 ans auparavant lorsque je débutais cette aventure en Marketing.

Plus simplement le Marketing c’est un toutes les actions stratégiques que vous ferez en amont de tout projet (création d’entreprise, lancement de produit…) qui auront pour seul but d’identifier un besoin clair chez vos potentiels clients, pour leur proposer des produits ou services qui y répondent.  Dès lors que vous vous interrogez sur les aspirations profondes d’une cible, ses besoins, ses caractéristiques et que vous prenez des décisions et menez des actions stratégiques dans ce sens, vous faites du marketing! Bonne nouvelle, nous sommes donc plus de “marketeurs” que nous le pensons! 😉

Faire du marketing se résume aussi simplement à se poser les questions suivantes: 

Quel est le besoin/ y’a t-il un besoin dans le secteur d’activité qui m’intéresse?

Comment j’y réponds? avec quelle plus value (ou encore quel petit truc en plus je leur apporte, qu’ils n’auraient pas déjà)

Quelles sont les personnes à qui je souhaiteraient vendre mon produit? dans quel secteur travaillent-elles, quel âge ont-elles, qu’aiment-elles….

Comment je leur vends mon produit? je les appelle? je les retrouve sur une place de marché?…

Et le nerf de la guerre, à quel prix? quels sont les prix qu’elles accepteraient de payer, que vaut mon produit? comment tirer le meilleur parti de tout ça, pour moi et pour elles? 

J’ai beaucoup parlé de besoin, car la compréhesion des besoins représente le coeur même du marketing (selon moi). Personne n’aurais l’idée de proposer à la vente des produits dont personne n’a besoin, RIGHT? Mais que signifie besoin en réalité? Maslow nous aide à les percevoir différemment. 

La pyramide des besoins de Maslow

Oui nous savons tous ce que c’est qu’un besoin (« j’ai besoin de boire de l’eau, de médicaments…). Dans l’entendement populaire, le besoin qui est une nécessité est différent du désir, dont la satisfaction peut être reportée au second plan. Maslow, nous dit dans sa pyramide, que les besoins sont classés dans différentes catégories qui se suivent les unes après les autres. Je ne reviens pas ici, sur les débats et remises en question sur l’enchaînement absolue des différentes strates de cette pyramide! J’estime que mes “nuls” en marketing n’en sont pas là! Comment comprendre les besoins d’après Maslow? et surtout comment les prendre en compte lors d’un montage de business.

La pyramide de Maslow

Les besoins physiologiques: manger, dormir, se vêtir, en gros toutes les choses sans lesquelles la vie sur cette planète en tout cas est impossible. posséder un iphone n’en fait pas partie, vous l’aurez compris! (même si Apple a presque réussi en faire un! d’ailleurs il faudrait saluer leur stratégie Marketing sur ce plan) 🤨

Les besoins de sécurité: maintenant que j’ai mangé et que j’ai de quoi me vêtir, et même j’ai un travail, pourquoi ne me passe t-on pas en CDI? J’ai besoin, de dormir “tranquillement”, sans m’inquiéter de mon avenir… vous trouverez ici toutes les préoccupations de cet ordre. Les besoins qui traduisent votre envie d’être “rassuré” et tranquille dans la vie.

Les besoins d’appartenance: Entre les jaunes, les noirs, les blancs et les rouges, la terre a déjà de nombreux groupes auxquels vous souhaitez être ou êtes rattaché! faire partie du club de lecture, intégrer le groupe solidaire des amoureux de voyages… voilà autant de besoins d’appartenance

Les besoins d’estime: ou encore de reconnaissance. Avoir besoin que nos efforts et notre travail soient reconnus par les autres, s’entendre dire “j’apprécie ce que tu fais”, se savoir aimé et apprécié par les autres. Vous l’aurez compris, les besoins d’estime sont fortement liés au regard des autres sur nous.

Les besoins d’accomplissement: on a tous une  vision de notre bonheur, on se dit tous “j’aimerais pouvoir en arriver à telle étape dans ma vie”, eh bien tout ce qui s’exprime de cette façon ou presque, rentre dans la strate “besoins d’accomplissement” de Maslow. 

Vous l’aurez compris, si vous avez un projet en construction, savoir précisément à quel besoin vous souhaitez apporter une solution, définira le type de produits que vous mettrez à la vente. C’est bien la raison pour laquelle nous avons sur le marché de l’automobile à la fois des DACIA et des LAMBORGHINI!

Voilà c’est la fin pour ce premier article de Marketing pour les Nuls!

#partageretgrandir