Le bonheur est la quête la plus précieuse de tous les hommes et toutes les femmes. Mais qu’est ce qu’il peut être difficile à atteindre et encore plus à garder! C’est un travail de tous les jours, un travail qui demande minutie, déterminisme et parfois lâcher prise … mais on va dire que l’investissement en vaut la peine, non?😉 

Comme le dit Denis DIDEROT:  “Il n’y a qu’une seule vertu, la justice ; un seul devoir, de se rendre heureux ; un seul corollaire, mépriser quelquefois la vie.” 

Je vous partage dans cet article les 7 clés qui appliquées tous les jours, pourraient bien vous mener au saint Graal! 😉

1. Tu n’es pas responsable de ce que les gens pensent ( en général, et de toi en particulier)

Le regard des autres sur nous est malheureusement un des freins les plus fréquents au bonheur. Ce que nous devons comprendre et accepter au quotidien dans nos rapports avec les autres, c’est la part de responsabilité que chacun porte. 

“Nous sommes responsables de ce que nous disons, et les autres portent la responsabilité de comment ils accueillent notre message”

De nombreuses études et observations montrent que l’Homme perçoit en réalité le monde et les personnes qui l’entourent au travers de ce que je pourrais appeler “son prisme de perception”. Nous avons tous plus ou moins une compréhension sélective des messages qui nous sont envoyés. En d’autres termes, nous voyons, analysons et recevons les choses qui nous arrivent ou arrivent aux personnes proches, à travers nos propres valeurs, nos propres représentations sociales et nos expériences passées. Et la bonne ou mauvaise nouvelle les amis, c’est que nous avons des expériences de la vie, aussi diverses et variées que les 7 milliards d’humains sur la terre!  

Ne faites donc pas de la compréhension et de la perception de l’autre votre combat. 

2. N’en fait pas une affaire personnelle

C’est également l’un des quatre célèbres accords toltèques, le deuxième de Don Miguel.

Une très belle analyse de cet accord proposée par Olivier Clerc sur MeditationFrance, nous donne un point de vue que nous n’avions peut-être pas:  face aux remarques des autres, “Au lieu de m’occuper de moi, de ce qu’on dit de moi, de comment autrui se comporte envers moi, je m’intéresse à l’autre : qu’est-ce que son attitude et ses paroles me disent de lui et non de moi, que m’apprend-il sur lui en me parlant de moi ? « 

Protège toi des jugements des autres…

Je ne cesserais pas de le redire au fil des mes articles: les autres projettent sur nous leur propre reflet, et celui-ci est emprunt de peurs de craintes, de déceptions et de complexes. C’est la fiabilité même des remarques qui nous sont faites qui est remise en cause ici. Pourquoi prendre pour argent comptant des remarques très souvent plus représentatives de celui qui nous la fait que nous mêmes?

3. Fait toujours de ton mieux, afin de n’avoir aucun regret

“la plus belle femme au monde ne peut offrir que ce qu’elle possède”. vrai ou faux? 

Toujours faire de son mieux vous apporte deux choses essentielles pour votre quiétude et votre paix: 

  • Aucun regret: très souvent les condamnations les plus dures envers nous viennent de nous mêmes. Elles prennent essence dans nos regrets, dans le sentiment qu’on aurait pu faire mieux. C’est pour cette raison qu’en toute chose nous devons nous assurer d’avoir donné le meilleur de nous…. à l’impossible, nul n’est tenu 
  • Les autres ne pourront vous en vouloir: en deuxième position viennent les remarques et critiques des autres. Gardez une chose en tête, c’est que les personnes vraies auront conscience de ce que vous avez donné tout ce que vous pouviez et ne pourrons vous en vouloir.

4. Sois tolérant envers toi même 

Dans la quête du bonheur, cette recommandation est sans doute l’une des plus utiles, mais aussi des plus difficiles à suivre. De mon expérience de personne exigeante, certains d’entre nous, nous flagellons littéralement de ne pas avoir atteint un objectif, un but, une mission, que nous nous étions fixés.

Apprenons à être bienveillant envers nous même. Apprenons à nous pardonner nos erreurs , accordons nous le temps parfois nécessaire d’être “au repos” lorsque la vie ne va pas comme nous le souhaitons…

5. Aime à jamais et sans limite

Il me semble impossible de prétendre au bonheur sans admettre que l’amour au sens large est la clé de tout. L’une des clés du bonheur est évidemment d’aimer encore et toujours, d’aimer à jamais et sans limite.

Nous aimer nous mêmes…

Aimer les autres, d’un amour parfois déchirant je sais… 

Aimer, même nos ennemis ou ceux simplement qui ne nous aiment pas…

L’amour guérit, l’amour apaise, il rapproche les cœurs et les personnes et nous apporte cet appui dont nous avons besoin dans un monde bien souvent cruel.

Le bonheur de partager…

le bonheur de voir l’autre grandir… un peu grâce à soi…

l’amour de l’amour…

Il y’a mille et une façons d’aimer! ne ferme pas ton cœur à l’amour…

6. Pardonne encore et toujours 

Contrairement aux pensées de certains, le pardon a un véritable pouvoir libérateur. J’en parle dans un de mes précédents articles: Le pardon n’est pas un signe de faiblesse mais de force et de grandeur. Il nous permet d’avancer et de voir les blessures de notre passé guérir les unes après les autres. Aucun bonheur durable n’est possible lorsque nous portons en nous les fardeaux d’avant. Alors toi qui veut prétendre au bonheur, accepte de pardonner encore et toujours. 

Tire des leçons de tes erreurs, pardonne et avance…. tu verras, dès que t’y auras goûté, tu ne voudras plus t’arrêter. 

7. Accepte l’imperfection

Tu es une personne parfaitement imparfaite. Nous le sommes tous d’ailleurs! et c’est en ça que le réside le plaisir des petites choses. Accepter que tu es un être avec des limites, des manquements est selon moi un grand pas vers une satisfaction personnelle plus simple à obtenir et pourquoi pas ce bonheur qui nous séduit tant. 

Et enfin, sache que le bonheur se trouve dans les choses simples de la vie, apprends à savourer les petits instants, les petites joies…. tu verras, il viendra sonner à ta porte. 

Et le petit plus? parfois un brin d’égoïsme ne fait pas de mal!

Ce tip s”adresse surtout aux personnes qui n’osent jamais ou que très rarement s’accorder de véritables moments de plaisir strictement personnel. Le monde et ses problèmes peuvent bien attendre quelques heures de temps en temps… cultivez l’habitude de vous accorder les plaisirs simples, mais nécessaires pour vous ressourcer. Ça ne pourra que vous avancer dans la quête de votre bonheur. 

#partageretgrandir