Le fameux “nous sommes ce que nous pensons” ou encore “je suis ce que je pense”.

C’est une formule que nous avons presque tous employée au moins une fois dans nos vies. Mais ce qui se cache derrière, est un concept de plus en plus utilisé en psychothérapie, que je vous propose de décrypter dans cet article: la mentalisation.

Qu’est ce que la mentalisation?

ll existe une pléiade de chercheurs et scientifiques qui ont produit des articles pour le moins intéressants au sujet de la mentalisation, vous pourrez vous en inspirer pour disséquer davantage le sujet si cela vous intéresse. 

Je vous propose dans cet article, d’aborder ce concept pour certains effrayant, sous un angle simple et pragmatique.

La mentalisation est une forme d’activité imaginative qui permet de percevoir et d’interpréter le comportement en termes d’états mentaux : pensées, croyances, intentions, motivations, désirs, buts…” (source: site psychomedia.qc.ca). Elle repose sur la supposition que notre état mental, influence notre comportement. 

Mentaliser, c’est une façon de « penser en termes psychologiques » : d’utiliser sa pensée de façon vivante et souple, en connexion avec ses émotions. La pensée sur soi-même, sur les autres et sur la vie, se promène, se construit, se déconstruit, symbolise, fait des ponts et des associations, fabrique projets, fantasmes et rêves, le tout en lien avec la vie affective. ALLEN, J.R., BENNETT, S. et KEARNS, L., Penser en termes…

De façon simple, mentaliser  c’est tenter d’influencer nos attitudes , en imaginant ce que nous souhaitons ou désirons tant, en le rendant vivant dans notre mental. 

C’est  une technique de motivation de soi à mon sens infaillible. Visualiser et rêver clairement de ce que nous désirons, de ce que nous projetons…pousser notre mental à cette exercice augmenterait nos chances de le voir se réaliser. Ne dit-on pas que “ce qui se conçoit bien,s’énonce clairement?”

il faut être capable de rêverie…

Comment tirer profit de la mentalisation dans nos vies?

Passé les définitions, intéressons nous à comment nous pouvons appliquer concrètement la mentalisation dans nos vies.

Il s’agit de faire appel ici en quelque sorte au pouvoir de la pensée, la pensée claire et précise. Devant un projet, un désir, une envie, imaginer clairement et même visualiser ce que nous désirons, nous rapproche déjà du but visé.

Pour ma part, nous pouvons rendre la chose encore plus vivante, grâce à ces quelques tips: 

  • Définir clairement vos objectifs: 
Décliner sa vision en plan/objectifs

Exemple:  Je veux une voiture / Je veux une voiture d’occasion, qui n’ait pas roulé plus de 60 000 km,  pour un budget compris entre 8 000 € et 10 000 €, et pour la fin d’année 2020…

A votre avis, lequel de ces deux objectifs, vous guidera le mieux vers la réalisation? Lequel vous indiquera clairement les sous-objectifs que vous pouvez vous fixer dans le but d’atteindre votre objectif?

Les objectifs que nous nous fixons dans la vie comme dans nos projets doivent être SMART (https://www.manager-go.com/vente/methode-smart.htm): 

Spécifiques (clairement énoncés)-Mesurables (chiffrables ou quantifiables) – Adaptés  (à nous, à notre personnalité, à notre vie, à nos valeurs) – Réalisables (se fixer des objectifs inatteignables ne fera que nous décourager)- dans le Temps (notion capitale en fixation d’objectifs. Il vaut mieux projeter faire son premier achat immobilier à X années)…..

Cette méthode de fixation d’objectifs, rejoint la première exigence du processus de mentalisation, qui est la clarté/ la précision.

  • Écrire, dessiner, faire un dreamboard de ses désirs/ envies et motivations

Nous parlons de mentalisation, de rêverie, d’imagination, et ça peut vite faire très abstrait tout ceci. Une façon de tangibiliser un plus tout ceci est bien de le matérialiser par des écrits/images/dessins/ des dreamboards.

Chacun de ces éléments, adapté à votre personnalité, permettra comme qui dirait de vous maintenir les pieds sur terre.

  • Déclarer et dire ses rêves

De nombreux croyants pratiquent déjà ce que l’on appelle communément la prophétisation (appeler à l’existence des choses qui ne sont pas encore)… Déclarer la réalisation événements non encore existants, nous motive et nous garde en alerte.

#partageretgrandir